Pagina en fase beta 
Des lieux pleins de charme


L'îlle

Formentera est connue pour ses plages et ses eaux transparentes, mais l'intérieur de l'île possède également de nombreux attraits, notamment des villages, des phares, tours et moulins, des lacs et salines, des grottes et cavernes cachées et de belles forêts de sabines et de pins alternant avec des dunes et rochers aux formes irrégulières. 

ES CALÓ DE SANT AGUSTÍ

Es Caló de Sant Agustí est une petite commune traditionnellement tournée vers la pêche, avec un port naturel singulier et des restaurants traditionnels. Ses cales de halage en bois, qui ont pour but de protéger les petits bateaux de l'eau salée, ont été déclarées lieu d'intérêt culturel en 2002. Il est très agréable de se promener dans les alentours pleins de contrastes, notamment sur les petites criques de sable de Ses Platgetes à l'ouest et les falaises de La Mola à l'est. À proximité se trouve le point de départ de la route verte 25, qui parcourt entièrement le chemin historique pour monter à La Mola, connu comme le Camí de Sa Pujada. La montée séduit les marcheurs par ses vues imprenables sur l'île, de Racó de Sa Pujada à Pou des Verro.

PHARE DE LA MOLA

Le phare de La Mola, situé à l'extrême est de l'île, est considéré par beaucoup de visiteurs comme un lieu magique, un phare qui évoque un peu la fin du monde. A côté se trouve un monolithe en l'honneur de l'écrivain Jules Verne qui mentionna le phare dans son livre "Hector Servadac (voyages et aventures à travers le monde solaire)". La route verte 29 est le moyen le plus direct d'arriver au phare depuis El Pilar de La Mola sans passer par la route. Cet itinéraire constitue un voyage dans le temps de cent ans en arrière, par le caractère rustique du paysage rural, la présence de bétail et la belle maison sur la gauche du chemin classée au patrimoine architectural, aux caractéristiques typiques parfaitement conservées. La promenade inoubliable se termine par une vue imprenable depuis les falaises de La Mola.

PHARE DU CAP DE BARBARIA

La vue d'un paysage presque désertique, d'une route étroite, avec au milieu le phare au loin et le bleu de la mer en arrière-plan fait partie de l'imaginaire cinématographique collectif. Cette image du phare du Cap de Barbaria, situé à l'extrême sud-ouest de l'île, fut immortalisée par Julio Medem dans le film "Lucía y el sexo". Es Cap de Barbaria est une formation rocheuse située à l'extrême sud de l'île. On y éprouve une grande sensation de solitude et de liberté. Le lieu est également prisé pour admirer les couchers de soleil et les superbes vues sur le magnifique îlot d'Es Vedrá.  À proximité du phare se trouve une tour de guet du XVIIIe siècle, la Tour des Garroveret, qui à une époque permettait de protéger l'île des envahisseurs. On peut y accéder par les routes vertes 8, 10 et 11, qui passent également par les sites préhistoriques de Cap de Barbaria.

ESTANY DES PEIX

Il s'agit d'une petite lagune ayant une ouverture étroite sur la mer où peuvent amarrer les petits bateaux. Ce petit lac est idéal pour la pratique et l'apprentissage de sports nautiques qui ne nécessitent pas beaucoup de fond tels que la planche à voile, le kayak, la voile etc. La lagune dispose également de petites plages aux eaux peu profondes, dont la température est assez chaude, car supérieure à celle de la mer. Il s'agit d'un endroit idéal pour passer un après-midi à la plage avec des enfants.

ESTANY PUDENT ET SES SALINES

El Estany Pudent est le grand lac qui se trouve au nord de l'île, entre les communes de La Sabina et d'Es Pujols. La baignade y est interdite. C'est un endroit parfait pour la marche ou le vélo, offrant de très beaux paysages. C'est également un site important pour l'observation de nombreux oiseaux. Le chemin d'Es Brolls longe une grande partie du lac. Il comprend des "jets d'eau douce" souterrains qui favorisent le développement d'une végétation où nichent les oiseaux. En hiver, il est habituel d'y observer des flamands roses, ainsi que des hérons cendrés et des canards colverts. Dans cet environnement particulier, les joncs, les roseaux et d'autres espèces d'eau douce poussent aux côtés d'une végétation adaptée à l'environnement salin, créant de véritables marais. À proximité se trouve Ses Salines, un lieu caractérisé par ses tons roses et violets que l'on peut admirer surtout l'été. Ce site fait partie du patrimoine culturel de Formentera. Il représentait la seule industrie de l'île avant l'essor du tourisme. 

CAN MARROIG ET PUNTA DE SA PEDRERA

Le littoral est, entre le port de La Savina et Cala Saona, présente une côte escarpée comprenant un désert de roches aux formes étranges et curieuses, connu sous le nom de Sa Pedrera. Ce fut à une époque une carrière. Visiter la côte depuis la mer, en bateau, permet d'apprécier ses innombrables richesses marines. La pratique du snorkeling à proximité de la côte est recommandée car c'est un lieu peu profond. Les excursions de plongée y sont fréquentes, en raison de la beauté des fonds marins et la forte présence de posidonie de Méditerranée. À ces paysages variés s'ajoute un espace boisé où se trouve la propriété de Can Marroig. Vous y apprécierez l'ombre des pins et sabines ou pourrez profiter des installations pour vous reposer ou faire un pique-nique en famille. Cet espace offre également aux visiteurs des informations et activités pédagogiques sur l'environnement naturel protégé. 

Plus d'itinéraires et de lieux pleins de charme sur la carte et le Catálogue des routes vertes (en anglais).

mostrar_en_view: